Questions / réponses

1. Déductions des versements

Les versements annuels sur ledit petit pilier 3a de 6'768 francs (état 2017), respectivement de 33'840 francs pour le grand pilier 3a réservé à ceux qui ne cotisent pas au 2ème pilier, sont déductibles des revenus imposables. Pour les indépendants, il s'agit là d'une possibilité intéressante d'économie d'impôts. Cette économie d'impôts est d'ailleurs également intéressantes pour tous ceux qui sont imposés sur un double revenu (personnes mariées, par exemple).

2. Imposition durant la période d'épargne

Durant la période de constitution du capital du pilier 3a, c'est-à-dire pendant la phase d'épargne, les intérêts perçus sur le capital ne sont pas imposés par le fisc au titre de revenu. De même, le capital accumulé n'est pas considéré somme faisant partie de la fortune. De ce fait, aucun impôt n'est perçu sur ce capital.

La semaine prochaine, nous vous ferons connaître l'imposition des prestations.

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit

Tout le monde, ou presque, sait que le pilier 3a constitue la troisième composante du système de prévoyance suisse dit des trois piliers. Si les conditions pour acquérir un pilier 3a sont assez bien connues, celles concernant le versement des prestations 3a le sont beaucoup moins. Cela vous intéresse d'en connaître quelques-unes? Alors allons-y.

En principe, les avoirs de prévoyance du pilier 3a peuvent être retirés dès la survenance de l'âge AVS. Des retraits anticipés peuvent être effectués sans raison spéciale au plus tôt cinq ans avant cette échéance.

Mais il existe quelques exceptions à cette règle de base. Les voici :

  • Démarrrage d'une activité indépendante. Elle doit être durable. Elle doit aussi être acceptée par une caisse de compensation AVS et l'autorité fiscale, qui détermineront si les critères requis sont remplis.
  • Départ définitif à l'étranger.
  • Invalidité permanente. La condition absolue est de percevoir une rente AI pleine. Par ailleurs, le risque invalidité ne doit pas être couvert par une assurance privée.
  • Rachat dans une caisse de pensions.
  • Accession à la propriété. Financer l'achat d'une maison ou d'un appartement comme domicile principal, rembourser une hypothèque, entre autres. Les retraits de capital du pilier 3a pour faciliter l'accession à la propriété ne doivent pas être remboursés.
  • Arrêt d'une activité indépendante et démarrage d'une autre activité indépendante.

La semaine prochaine, nous aborderons la fiscalité des prestations et l'optimisation fiscale.

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit

Diverses études montrent que les besoins financiers, après la retraite, correspondent entre 60% et 80% du revenu perçu avant la retraite pour assurer le train de vie habituel. Ce pourcentage est supérieur pour les revenus bas et inférieur pour les revenus élevés. Le coût du train de vie baisse du fait d'une forte diminution de la charge fiscale due à l'absence d'un revenu professionnel et parce que l'on achète plus tout ce que l'on estimait souhaitable précédemment. D'un autre côté, certaines dépenses peuvent s'accroître, par exemple pour les voyages ou les frais de santé.

De plus, une multitude de questions de posent, telles que, entre autres : Y a-t-il un âge pour pouvoir prendre une retraite anticipée ? Quelle rente AVS vais-je recevoir ? Qu'en est-il de ma rente LPP ? En aurais-je assez pour financer mon train de vie ? Puis-je éventuellement toucher un capital ? Quid des impôts ?


Si vous souhaitez que nous vous aidions à recevoir des réponses à toutes ces questions

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit

Il s'agit de racheter les montants qui manquent à un assuré pour assurer une prévoyance complète jusqu'à l'âge AVS. Il n'est pas nécessaire d'assurer le financement avec ses revenus courants. Cela peut être fait avec des avoirs d'épargne ou un crédit hypothécaire. Dans la plupart des cas, une telle opération se justifie financièrement. Il en résulte en effet une économie fiscale et l'argent ainsi placé rapporte des intérêts.


Au cas où vous souhaiteriez savoir si notre solution peut s'adapter à votre cas

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit

Par le nantissement de vos avoirs du 2ème pilier en guise de complément de vos fonds propres, ainsi qu'en choisissant l'amortissement indirect par le biais du nantissement de votre pilier 3a, vous développez une fortune non soumise à l'impôt, alors que le retrait de vos avoirs du 2e pilier et l'amortissement direct ont pour corollaire une augmentation des impôts sur la fortune.


Au cas où vous souhaiteriez savoir si notre solution peut s'adapter à votre cas

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit