Le pilier 3a, fiscalité des prestations et optimisation fiscale. Connaissez-vous les conditions pour profiter fiscalement du pilier 3a ?

Le pilier 3a, fiscalité des prestations et optimisation fiscale

1. Déductions des versements

Les versements annuels sur ledit petit pilier 3a de 6'768 francs (état 2017), respectivement de 33'840 francs pour le grand pilier 3a réservé à ceux qui ne cotisent pas au 2ème pilier, sont déductibles des revenus imposables. Pour les indépendants, il s'agit là d'une possibilité intéressante d'économie d'impôts. Cette économie d'impôts est d'ailleurs également intéressantes pour tous ceux qui sont imposés sur un double revenu (personnes mariées, par exemple).

2. Imposition durant la période d'épargne

Durant la période de constitution du capital du pilier 3a, c'est-à-dire pendant la phase d'épargne, les intérêts perçus sur le capital ne sont pas imposés par le fisc au titre de revenu. De même, le capital accumulé n'est pas considéré somme faisant partie de la fortune. De ce fait, aucun impôt n'est perçu sur ce capital.

La semaine prochaine, nous vous ferons connaître l'imposition des prestations.

CONTACTEZ-NOUS
pour un check-up financier gratuit